Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
En chemin pour le calme

En chemin pour le calme

Sophrologie, relaxation et coaching en cabinet et ligne @

J'ai testé pour vous la sophrologie dans le métro sur une heure de pointe

Je vous annonçais il y a quelques temps la création d'une nouvelle rubrique : J'ai testé pour vous !


Je proposais même aux lecteurs de ce blog de me proposer des situations qui leurs paraissaient difficile à gérer.

    metro.pngJe vais donc commencer par l'incontournable des parisiens et des franciliens : Le métro.


Ce moyen de transport détesté de tous, bondé, sale et bruyant, c'est vrai qu'il n'y a rien de réjouissant là-dedans.


Comme vous tous, je prends le métro, et oui, les sophrologues prennent aussi le métro, avouez que c'est de la révélation ! :0) et on aime pas forcément cela non plus, et lorsque que l'on vous propose des exercices à mettre en place à l'intérieur de celui-ci nous savons de quoi nous parlons (parce qu'en fait nous sommes les premières à nous en servir ;0)


C'est donc un lundi matin que je m'engouffre dans les tunnels du métro parisien pour me rendre dans paris pour animer une formation en entreprise, je ne suis pas la seule à avoir cette idée... tout le monde marche vite, ne sourit pas, côté ambiance c'est vraiment bof... (bon en même temps on s'attends pas autre chose, arrêtons donc d'être surpris de cette situation !) un métro arrive déjà bien rempli, je me faufile et entre dans la rame de ce métro, ne serait-ce pas la plus bondée ???


Très vite j'ai chaud, la proximité me gêne, plus proche finalement ce n'est pas possible tellement on est serré.


Je décide de me centré uniquement sur ma respiration : je fixe un point dans la rame pour m'aider à me concentrer et je me prononce à l'inspiration : "j'inspire" et à l'expiration "j'expire", "j'inspirreee, j'expirrrreee, j'inspirrrreeeee, j'expirrrrreeee, j'inspiiiiiiiiiiirrrrrrrreeeeee, j'epiiiiiiirrrrrrreeeeeeeeeee" vous avez compris, (la conscience de la respiration doublé de ces mots prononcés mentalement prévient aussi très bien les crises de paniques dans le métro) très vite ma respiration ralenti, je me calme et en étant centré sur ma respiration, cela me permet de faire abstraction de cette oppression, mes pensées sont moins agitées.


Je continue dans l'idée d'imaginer qu'à chaque fois que j'expire je crée une bulle tout autour de moi, elle m'enveloppe comme une bulle de savon, je m'installe dans ma bulle dans laquelle je respire calmement, je me centre sur moi et j'imagine ma journée se déroulé positivement. 


Les portes s'ouvrent (déjà ?) je sors calme et positive prête à mener ma journée... je crois même que j'ai le sourire ;0) ah oui en effet on me sourit, le sourire ne serait-il pas communicatif ? :0)))


A très vite !


Sophrologiquement vôtre ! 

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article